Assurance Ad Valorem : Faites le bon choix pour votre e-commerce !

Comment mon colis est-il assuré de base ? Dois-je prendre une assurance supplémentaire pour ma marchandise ? Valeur de la marchandise, poids du colis, coût de l’assurance… Sont tous les paramètres à prendre en compte avant de souscrire à une assurance complémentaire. Parfois, il est plus rentable de perdre des produits que de les assurer.

Julie Ribeiro
Créé
6 mai 2021
Modifié
12 mai 2021

Découvrez Bigblue. Nous faisons de votre logistique un levier de croissance.

Notre équipe d'experts se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
Demander une démo

Une fois que vos commandes sont payées et préparées, elles vont être livrées chez vos clients par les transporteurs. Il en existe de nombreux et ils ont chacun des caractéristiques propres : DHL, Colissimo, Mondial Relay... Mais parfois vos colis peuvent se perdre ou être abîmés dans les rouages du transport. 

À ce moment-là beaucoup de questions se posent : Que va-t-il se passer ? Vais-je être dédommagé ? Ai-je besoin de prendre une assurance supplémentaire ?

Dans cet article, on va voir quelles sont les options qui s’offrent à vous dans le cas où un transporteur perd ou endommage un de vos colis.

Comment fonctionnent les compensations des transporteurs ?

Les conditions :

À partir du moment où le colis est récupéré à l’entrepôt jusqu’à ce qu’il soit déposé chez votre client, il est sous la responsabilité des transporteurs. C’est-à-dire, que s’il arrive malheur à votre colis, un système d’indemnité se met en place. 

Les indemnités de transport sont régies par des conventions internationales comme celles de Montréal pour le transport aérien ou de Genève pour le transport routier. Il en existe de nombreuses afin de protéger à la fois les transporteurs et les clients finaux.

Plus simplement, ces textes imposent aux transporteurs d’indemniser leurs clients si le colis n’arrive pas ou arrive abîmé. Et ces indemnités sont calculées à partir du poids du colis et non pas sur la valeur de celui-ci. 

En France, les décrets imposent les indemnités suivantes :

  • Pour les colis de moins de 3 tonnes : maximum 33€/kg sans dépasser 1 000 € par colis ;
  • Pour les colis de plus de 3 tonnes : maximum 20€/kg sans dépasser 3 200 € par colis. 

Les limites :

Les textes de loi : 

Bien que les transporteurs soient obligés d’indemniser leurs clients, il existe des limites à ces compensations, les textes de lois étant pour la plupart en faveur des transporteurs.

Tout en respectant les montants plafonds imposés par les décrets et conventions, les transporteurs sont libres de fixer les compensations comme ils le souhaitent. Par exemple, la limite pour les colis de moins de 3 tonnes est de 33€/kg. Comparons la politique d’indemnisation de 3 transporteurs différents :

  • La Poste indemnise ses clients à hauteur de 23€/ kilo et 690 € maximum pour les colis de moins de 30 kg ; 
  • Mondial Relay dédommage ses clients de manière forfaitaire à 25 € par colis
  • Relais colis, comme Mondial Relay, indemnise ses clients à un taux forfaitaire de 20 € par colis.

Le montant des compensations varie d’un transporteur à un autre. 

Les exonérations : 

Les politiques d’indemnisation comme toute autre politique comportent des exonérations, c’est-à-dire qu’il existe des situations qui font que le client ne sera pas indemnisé. Voici les 3 conditions : 

  • Cas de force Majeure : c’est-à-dire s’il se passe un ou plusieurs d’événements impossibles à prévoir (météo, événements politiques…) 
  • Vice propre à la marchandise transportée : cela concerne principalement les marchandises sensibles (nourriture, cosmétiques…) qui peuvent être altérées par des conditions de conservations en amont du transport
  • Faute de l'expéditeur : le colis est endommagé en raison d'un problème lié à l'expédition (problème d'emballage, mauvais conditionnement...).
  • Disparition non expliquée : le colis est marqué comme livré et le client déclare ne pas l'avoir reçu.

À noter : En cas de faute lourde du transporteur, l'expéditeur pourra bénéficier d'un déplafonnement de responsabilité. 

Bigblue tip: Proposez la livraison contre signature 

La livraison contre signature est une solution qui permet de s’assurer que le colis sera remis seulement en échange de la signature de votre client. Cette option de livraison va offrir une sécurité supplémentaire pour vos colis. 

L'assurance Ad Valorem :

Qu'est-ce que l'assurance Ad Valorem ?

L’assurance “Ad Valorem” de sa traduction “selon la valeur” est une assurance qui s’adresse au transport de marchandise. 

Contrairement aux compensations des transporteurs, elle couvre les marchandises transportées sur la base de la valeur réelle hors taxe déclarée par l'expéditeur (ou "chargeur") au départ de cette marchandise. C’est-à-dire que si votre produit vaut 50 € (HT), il sera remboursé à hauteur de 50 €. 

L’assurance ad valorem n’est pas obligatoire et peut être souscrite pour tous les moyens de transport (terrestre, maritime, aérien ou fluvial) auprès des compagnies de transport ou de votre logisticien.

Pourquoi y souscrire ?

On a vu plus haut que les transporteurs indemnisaient la perte de colis en fonction du poids du colis et que l’assurance Ad Valorem permet d’assurer votre produit à hauteur de sa valeur réelle. On a alors l’impression que cette assurance est indispensable pour votre e-commerce. Mais, elle n’est pas forcément rentable après un rapide calcul. 

Prenons deux situations différentes pour mieux comprendre.  

Exemple 1 : 

Prenons un e-commerçant qui vend un produit coûteux mais très léger comme une montre. Les informations sont les suivantes :

  • La valeur de cette montre est de 199 €.
  • Le poids du colis est de 200 g 
  • Son transporteur indemnise les colis perdus ou volés à hauteur de 25€/kg
  • La valeur de l'assurance Ad Valorem est de 2 €.

Admettons qu’il fait 500 commandes dans le mois et que 2% (soit 10) des colis sont perdus ou endommagés : 

  • Si l’assurance Ad Valorem n’est pas souscrite : le transporteur indemnisera l’e-commerçant à hauteur de 50 € (pour la totalité de la marchandise perdue) 
  • Si l’assurance Ad Valorem est souscrite : l’e-commerçant payera 2 € de plus par commande, soit 1 000 € d’assurance mais sera intégralement remboursé des 1 990 € de marchandises manquantes.

Dans ce cas, l’assurance Ad Valorem a un réel intérêt pour vos finances. 

Exemple 2 : 

Photo par Shopify Partners de Burst

Prenons un e-commerçant qui vend un produit léger et peu coûteux comme un jean. Les informations sont les suivantes : 

  • La valeur du produit est de 35 €.
  • Le poids du colis est de 1kg
  • Son transporteur indemnise également les colis perdus ou endommagés à hauteur de 25€/kg.
  • La valeur de l'assurance Ad Valorem est de 2 €.

Admettons qu’il fait 500 commandes dans le mois et que 2% (soit 10) des colis sont perdus ou endommagés :

  • Si l’assurance Ad Valorem n’est pas souscrite : le transporteur indemnisera l’e-commerçant à hauteur de 250 € (pour la totalité de la marchandise perdue) 
  • Si l’assurance Ad Valorem est souscrite : l’e-commerçant payera 2 € de plus par commande, soit 1 000 € d’assurance pour un remboursement de 350 € pour ces 2% de perte.

Sans assurance, l’e-commerçant aurait été remboursé de 250 € et avec l’assurance en plus de la perte de sa marchandise, l’assurance lui aurait coûté plus cher que le remboursement final. 

À noter : le prix de l'assurance Ad Valorem par commande n'est pas fixe et dépend du transporteur, de la destination et du prix de votre panier.

Donc pour un colis de faible valeur, ce n'est pas vraiment rentable d’assurer à un prix X chacun de vos colis envoyés.

C’est à vous de faire un rapide calcul entre le montant payé à l’assurance et la perte en valeur de certains de vos produits.

En bref ...

Perdre un colis à cause d’un transporteur peut être un véritable manque à gagner pour votre e-commerce ce qui peut vous pousser à penser qu’il faut prendre une assurance Ad valorem en plus. 

Il est important de faire le calcul entre la valeur de votre produit, le poids et le coût de l’assurance pour celui-ci. Il est très souvent plus rentable de compter sur les indemnités des transporteurs que sur un remboursement intégral de la valeur de votre produit.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Recevez les derniers articles sur tout ce qui concerne e-commerce directement dans votre boîte de réception.
Je vous remercie ! Votre soumission a été reçue !
Oups ! Quelque chose a mal tourné lors de la soumission du formulaire.
Découvrez Bigblue. Nous faisons de votre logistique un levier de croissance !
Partager cet article
Autres articles du guide
Autres articles du guide

Préparez-vous pour le Black Friday 2021

Téléchargez le guide gratuit pour offrir la meilleure expérience à vos clients pendant le Black Friday.
GUIDE DE TÉLÉCHARGEMENT
Couverture du livre Black Friday
Flèche rouge à droite
Précédent
L'unboxing : un outil marketing sous-estimé !
Suivant
Flèche rouge à droite
Les meilleurs outils pour faire décoller votre e-commerce !