Nouvelles technologies : super-pouvoirs de la logistique écologique !

En 2019, environ 46% des français ont acheté au moins un produit éco-responsable. Et ce chiffre ne fait qu’augmenter ! L’intérêt pour l’écologie va grandissant, que ce soit du côté des consommateurs ou des entreprises. En tant que gérant de e-commerce, vous souhaitez améliorer votre empreinte écologique ? Cette démarche environnementale peut parfois sembler compliquée, mais de nombreuses technologies voient le jour pour vous accompagner dans votre transition écologique ! De l’optimisation de la logistique à la gestion du processus de vente, en passant par la réalité augmentée, il existe toujours une solution technologique pour vous aider à réduire l’impact environnemental de votre e-commerce. Un plan d’action écologique à votre échelle !

Par
Julie Ribeiro
Créé
25 juin 2020
Modifié
26 juin 2020

Les nouvelles technologies, synonyme d’engagements durables ?

Toutes les entreprises ne peuvent pas intervenir de la même manière, et toutes n’ont pas forcément le temps de se pencher sur la création de solutions actionnables. C’est là qu’intervient la technologie !

L’implémentation de nouveaux processus technologiques, moins énergivores et moins polluants, permet d’améliorer votre empreinte écologique et l’expérience utilisateur. De la création de votre site web au choix du moyen de livraison, vous disposez de tout un panel d’options technologiques pour devenir écoresponsable.

Les engagements écologiques de votre e-commerce et les innovations technologiques

Selon une étude de la Fevad, le e-commerce représente à lui seul plus de 9 % de l'ensemble du commerce de détail en France. Aucun doute : les français ne sont pas prêts d’arrêter de commander sur internet !

Mais entre la production, la conception du packaging, la livraison et les éventuels retours, les e-commerces ont un impact de plus en plus important sur l’environnement. En France, 24 % des produits commandés sur Internet sont renvoyés. Pas vraiment éco-friendly ! L’une des solutions les plus évidentes pour limiter les retours : offrir une meilleure visualisation des produits que vous vendez. Sous forme d’algorithmes ou d’applications, les nouvelles technologies sont à votre service ! 

La beauté connectée pour toute une gamme de produits

L’une des premières sources de produits retournés : les vêtements. La taille ne convient pas, le style ne colle pas, la couleur n’est pas la bonne… Tant de raisons qui poussent vos acheteurs à renvoyer les produits achetés, ou à demander un échange. Résultat : au lieu d’un seul voyage en transport routier, un achat peut en nécessiter deux ou trois.

Pour limiter les risques, l'application Fitle permet aux clients de créer leur avatar en ligne, et d’essayer virtuellement les vêtements. Ainsi, pas de mauvaise surprise à la réception. Et qui dit pas de mauvaise surprise, dit pas de retour !

Dans le milieu cosmétique, le topo est le même. Prenons l’exemple d’un(e) client(e) qui achète un rouge à lèvres rouge sur vos sites e-commerce. À la réception, elle découvre que sa couleur tend vers le corail. Impossible d’y échapper : c’est le retour.

L'application Makeup Genius

Pour éviter ces situations, L'Oréal a lancé son application Makeup Genius.  Il suffit que le consommateur enclenche sa caméra frontale et sélectionne les maquillages qui lui plaisent. Rouge à lèvres, mascara, fond de teint et fard à paupière s’appliquent alors virtuellement, et donnent une idée précise de leur rendu réel.

Petit à petit, le développement de ces plateformes de beauté connectée permet de rendre les petites marques plus accessibles. Les clients n’ont plus peur d’innover et d’acheter sur internet : ils ont eu un aperçu fidèle au produit. Plus de déception, ni de retour !

Diminuer son impact environnemental avec la réalité augmentée

Autre solution pour minimiser l’impact environnemental des renvois : l’utilisation de la réalité augmentée. Le site de e-commerce Asos a mis au point See My Fit. Encore plus simple à utiliser que l’essayage virtuel, cette application de visualisation permet de voir un produit porté par différents mannequins. Vos clients sélectionnent alors la taille portée par le mannequin dont la morphologie se rapproche le plus de la leur.

Et pour aller encore plus loin dans l’avancée technologique, Asos a créé un algorithme de calcul des tailles idéales. En fonction des mensurations de vos acheteurs, de leurs préférences et de la nature du produit que vous vendez, la taille idéale est proposée. Simple, et efficace !

Ikea a élargi l’utilisation de la réalité augmentée, en l’adaptant à la décoration et l’immobilier. Avant ça, les clients devaient se déplacer jusqu’à un magasin pour visualiser un meuble, l’imaginer chez eux, puis revenir à l’entrepôt pour le récupérer ou le faire livrer. Déjà trois aller-retours, souvent en voiture, pour potentiellement acheter un meuble : bonjour les émissions de gaz à effet de serre !

Pour pallier ce problème, Ikea propose maintenant la réalité augmentée sur leurs sites marchands. Il suffit que les clients ouvrent la caméra de leur tablette ou smartphone, et placent le meuble de manière virtuelle dans leur salon. Il ne reste plus qu’à passer commande !

Outre le service client, la réalité augmentée peut être très intéressante pour la gestion de l’entrepôt de votre e-commerce. L’utilisation de Google Glass par les employés qui gèrent les processus de commandes et l’entrepôt augmente la productivité de 25 %. Elles permettent une préparation de commande et une gestion des stocks plus rapide et plus fiable. Parfaites pour limiter la consommation d’énergie, et la perte de temps.

En plus d’être positives pour votre chiffre d’affaire et l’expérience utilisateur, les nouvelles technologies permettent de réduire les émissions de CO2, et de limiter les transports inutiles de marchandise. De véritables atouts environnementaux !

L’optimisation technologique de la logistique, objectif zéro déchet

Selon une étude d’ECN, les entreprises et e-commerces qui intègrent des logiciels technologiques d’intelligence artificielle à leur processus de logistique augmentent leurs marges d'environ 5 %.

Pour gagner du temps et réduire l’empreinte écologique, les algorithmes et technologies sont utiles à toutes les étapes de votre processus logistique. DHL met par exemple un algorithme de calcul d’émissions de CO2 à disposition de ses clients. Ainsi, ils peuvent faire un choix éclairé quand il s’agit du mode de livraison. Pour reprendre l’exemple de votre client(e) qui achète un rouge à lèvres rouge : n’indiquez pas seulement la différence de tarif entre la livraison express et la livraison standard. Précisez que la livraison express émet bien plus de CO2 que la livraison standard. Votre acheteur se rendra alors peut-être compte qu’il peut limiter l’impact environnemental de son achat en un clic.

Une fois la commande passée par votre client, c’est à vous de jouer ! Si vous souhaitez mettre l’accent sur la logistique verte, il est préférable que vos transports ne se fassent pas à vide. Afin d’optimiser votre logistique de transport, essayez d’amortir tous les voyages. Vous pouvez utiliser un logiciel tel que Cape Pack, qui vous aide pour la palettisation et l'emballage de vos produits. Packaging adapté à la taille du produit pour la réduction des déchets, organisation des palettes pour rentabiliser les trajets et ainsi réduire votre empreinte environnementale.

Vous pouvez également créer des partenariats avec des entreprises qui adoptent la même démarche écologique que la vôtre. Ainsi, votre politique environnementale est cohérente, de A à Z. C’est pourquoi Bigblue travaille avec International Paper, fournisseur de carton bénéficiaire de nombreux labels écologiques. 95% de nos emballages sont issus d’une production éco-responsable !

En utilisant ces applications et logiciels à votre échelle, vous pouvez mettre votre e-commerce au vert tout en améliorant l’expérience utilisateur.

Les outils pour une gestion de data plus respectueuse de l’environnement

D’ici 2040, les technologies de l’information et de la communication pourraient être reponsabe de plus de 14 % des émissions de gaz à effet de serre. Et avant 2025, les centres de données vont consommer près de 20% de l’électricité disponible. Mais en tant que gérant de e-commerce, vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice pour réduire au maximum l’impact sur l’environnement !

La gestion et le stockage de données a une importance non négligeable pour toutes les entreprises, y compris la vôtre. Mais il existe des solutions que vous pouvez mettre en place à votre échelle pour gérer vos datas de manière éco-responsable. Les données sont le pouvoir, mais elles n’échappent pas aux bonnes pratiques environnementales.

L’éco-responsabilité du dernier kilomètre

Le dernier kilomètre est à l'origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre en plus d’être l’étape la plus coûteuse. Sans oublier que les livraisons à domicile se soldent souvent par un échec : destinataire absent, erreur d’adresse…

Une gestion de data plus résiliente peut être la bonne solution pour palier ces problèmes aux impacts environnementaux désastreux. Antsroute s’est penché sur la question, et a mis au point un logiciel permettant de modifier les informations en temps réel. Organisation de l’itinéraire des tournées en fonction de la géographie des villes et de la présence des destinataires, prise de rendez-vous, disponibilités des agents de transport… De quoi effectuer une tournée efficace et écologique, même en cas d’imprévus !

Dans cet objectif, Bigblue a également créé un algorithme permettant de corriger les adresses de livraison erronées. Grâce aux nouvelles technologies, vous pouvez organiser votre logistique, gérer les aléas et respecter votre engagement pour l’environnement. Plus d’efficacité, et moins de retour de produits ! 

Protéger l’environnement en choisissant un hébergeur vert

Comme tous les sites internet, votre site de e-commerce consomme beaucoup d’électricité depuis sa création. Toutes les datas et pages internet sont stockées dans un serveur, qui est loin de correspondre aux exigences environnementales actuelles. Les centres de données sont fabriqués à partir de matières rares et non renouvelables, et tournent constamment. Ils créent de la chaleur, et nécessitent une climatisation aussi puissante que le centre est grand. En bref, un véritable cauchemar écologique. 

Pour amoindrir l’impact négatif de votre site, vous pouvez agir à votre échelle. Ne choisissez pas n’importe quel hébergeur pour votre site de e-commerce : assurez-vous qu’il dispose charte écologique. Certains hébergeurs utilisent en grande partie une électricité verte, et des moyens plus naturels de les construire et de les entretenir.

Il est important de garder à l’esprit qu’un site web peut être plus éco-responsable qu’un autre. De l’hébergeur à l’activité du site en passant par son utilisation, la consommation énergétique est plus ou moins importante. Pour moins consommer, il est préférable de créer un site léger, avec des images optimisées. Si vous ne parvenez pas à calculer la quantité d’énergie que consomme votre site internet, vous pouvez utiliser les algorithmes du site Wattimpact. l vous donne une vision d’ensemble de votre consommation électrique, et des conseils pratiques pour adopter une attitude écologique plus efficace. Boostez la performance environnementale de votre e-commerce !

Et si vous aussi, vous deveniez une entreprise écologique ?

Peu importe la taille de votre structure, il y a toujours des moyens de réduire votre impact environnemental. Pour vous aider dans votre démarche éco-responsable, les nouvelles technologies se mobilisent.

De la gestion de data à la logistique pure, en passant par l’optimisation d’un site internet, tout le monde peut avoir un bilan écologique positif. En utilisant les applications et logiciels éco-responsables, vous réduisez votre empreinte environnementale tout en améliorant l’expérience utilisateur. Un engagement écologique bénéfique pour tous !

Précédent
Comment améliorer votre image éco-responsable en réduisant les retours ?
Suivant
Les 9 do's and don'ts pour créer un processus de livraison qui tue !
Julie Ribeiro
Spécialiste en marketing et rédacteur de contenu chez Bigblue.
Vous aimez notre contenu ?
Je vous remercie ! Votre soumission a été reçue !
Oups ! Quelque chose a mal tourné lors de la soumission du formulaire.