Code QR VS RFID : qui va gagner le cœur du e-commerce?

Aujourd’hui en France, les exigences en matière d’identification et de traçabilité des produits vendus dans les magasins et sur internet se font de plus en plus pressantes. L’utilisation de technologies de radio-identification (RFID) ou de QR Code est devenue presque essentielle au quotidien des entreprises de e-commerce. Ces deux technologies servent le même but : la traçabilité des produits, dans l’industrie et dans la vente. Si plus de 187 000 sociétés françaises utilisent la RFID au quotidien, de nombreuses entreprises choisissent le QR Code : chacune a ses avantages et ses inconvénients. Universalité et facilité d’accès pour l’un, connectivité et fonctionnalité pour l’autre. Quelle option vous conviendra le mieux ? Le débat est ouvert !

Par
Julie Ribeiro
Créé
12 août 2020
Modifié
13 août 2020

QR Codes et RFID : le combat des étiquettes intelligentes dans le e-commerce

Avant, le code barre avait la quasi exclusivité dans le domaine de l’identification produit pour les e-commerces. Par exemple chez Bigblue, nous utilisons des codes barres. Nous nous sommes penchés sur la mise en place et l’utilisation de cette nouvelle technologie qu’est la RFID, afin d’avoir un processus d’identification et de traçabilité irréprochable.

Le QR Code et la RFID sont donc 2 concepts différents, avec 1 objectif identique. Le QR Code est un petit logo noir et blanc, imprimable et accessible à tous. Les étiquettes RFID se présentent sous forme d’une vignette avec une puce intégrée, qui nécessite un lecteur particulier. Utilisée pour identifier les produits, les personnes (avec un passeport) et même des animaux dans les pays où l’identification est obligatoire), le nombre de ventes sur le marché de la RFID a augmenté de 40 % depuis 2005.

Il s’agit de 2 technologies différentes avec des caractéristiques qui leur sont propres. En tant que e-commerçant, choisir entre ces deux options peut parfois être compliqué. Tout dépend de la taille de votre entreprise, et de son stade de développement. Les avantages et inconvénients varient en fonction de votre situation !

Le Code QR : l’identification automatique en flashcode 

Les codes QR, sous forme de vignette ou d’étiquette, peuvent communiquer des données beaucoup plus complexes que les codes barres. En effet, ils peuvent diriger l’appareil de l’utilisateur vers un certain site web ou une application. Mais ce n’est pas tout, puisqu’ils peuvent aussi contenir le code binaire d’une image complexe, et inclure jusqu’à 4 296 caractères de texte. 

Bien implantés dans le marché français au quotidien, les QR Codes sont utilisés dans 71% des cas. Mais une fois de plus, sa qualité dépend des circonstances dans lesquelles le QR Code est utilisé. 

Les avantages du QR code

Entre un accès aisé et une pérennité assurée, l’utilisation de QR Codes peut être un gage de qualité sur le long terme.

Sa facilité d’accès et sa haute-performance

La grande popularité du QR Code est majoritairement issue de son accessibilité. En effet, contrairement à la RFID, le QR Code peut être lu à l’aide d’un smartphone ou de logiciels adaptés. Vous et vos clients pouvez donc les flasher et tracer n’importe quel produit. 

Et, comme 56% des Français ont un smartphone et qu’une totale transparence est requise, l’accessibilité du QR Code est un atout considérable ! Sans oublier le fait que de plus en plus d’applications notent les produits en fonction de leur composition, obtenue via le QR Code. Par exemple, si vous vendez des shampoings artisanaux, vos acheteurs pourront vérifier la qualité de leurs achats en flashant le QR Code sur le flacon de shampoing. La transparence est un véritable boost pour votre réputation !

Sa résistance à toute épreuve dans la grande distribution

En plus d’être accessibles et efficaces, les QR Codes ont une dimension universelle, puisque c’est une technologie utilisée sur tous les continents, que ce soit par les fournisseurs, les vendeurs ou les clients. Si vos fournisseurs sont majoritairement localisés en Asie, il serait peut-être préférable d’opter pour une traçabilité via les QR Code, car c’est la technologie d’identification qui domine sur le continent asiatique.

Les QR Codes sont également considérés comme très résistants. En effet, il suffit que 30% du QR Code soit intact pour qu’il puisse être flashé. Si vos shampoings à base de produits naturels viennent de loin et ont tendance à s'abîmer pendant la livraison, le QR Code est une bonne alternative : cette technologie est résistante à l’eau et aux déchirures. 

Pour finir, l’un des atouts majeurs du QR Code se cache dans son prix abordable. Étant bien implémenté sur les marchés, le QR Code peut être fourni gratuitement sur de nombreux sites internet. De toute évidence, vous pouvez également souscrire à un abonnement sur un générateur de QR Code, pour assurer la pérennité et la qualitéde vos QR Codes. Leur production ne nécessite aucune technologie particulière, puisqu’il vous suffit de les imprimer, comme des codes barres. Rien de plus simple !

Les inconvénients

Comme tout produit, les QR Codes ne sont pas parfaits. Si leur utilisation est aisée, elle peut entraîner certains désagréments au quotidien, qui font perdre un temps précieux aux e-commerçants.

Une gestion des codes techniques manuelle

Contrairement à la RFID, les QR Codes doivent être scannés individuellement. Par exemple pour faire des inventaires dans votre entrepôt ou préparer une commande, vos employés doivent avoir le produit à portée de main, afin de scanner le code barre. Si la commande comporte 5 shampoings, votre employé devra scanner chaque produit, tour à tour. Forcément, une telle démarche manuelle peut donner lieu à des erreurs et à des ruptures de stock.

Par exemple, si l’un de vos shampoings à la fleur d’oranger connaît un succès fou mais que le QR Code ne fonctionne pas correctement, vous risquez seulement de vous en rendre compte une fois votre stock écoulé. Certains logisticiens n’utilisent que les QR Codes sans ajouter l’utilisation de la RFID pour pallier le risque d’erreurs. C’est un pari risqué pour vos commandes, et votre gestion de stock !

Un outil logistique compliqué 

En règle générale, le QR Code est utilisé davantage en tant que stratégie marketing sous forme de lien vers une vidéo publicitaire, une promotion, un site internet… Ce n’est donc pas toujours un moyen d’identification en lui-même, il peut être utilisé en complément d’un code barre traditionnel.

D’un point de vue purement marketing, l’intégration d’un QR Code sur vos produits doit être longuement réfléchie. En effet, il sera souvent placé sur l'emballage primaire de votre produit. Or, un QR Code de la mauvaise couleur, placé sans décoration peut heurter l’esthétique de votre produit. Il est donc important de réfléchir à son emplacement (éviter les bords afin de ne pas couper le QR Code, s'assurer qu'il mesure au moins 2 cm x2 cm…) et à son design. Cette étape de création peut devenir compliquée, notamment si vous vendez des petites bouteilles de shampoing ou de soin capillaire : la place vient à manquer !

Pour finir, avoir la possibilité de rédiger plus de 4 000 caractères n’est pas une nécessité dans le domaine de la logistique. Et sachant que l’utilité des QR Codes pour les e-commerces est de nature purement logistique, ce n’est pas toujours la technologie la plus appropriée.

Bigblue Tips : En tant que e-commerçant débutant, utiliser des QR Codes peut être une excellente alternative, moderne et simple à utiliser. C’est notamment une bonne idée si vos produits ont tendance à être livrés avec des étiquettes endommagées ou humides. En revanche, il est important de faire attention à la qualité du QR Code et des équipes qui le créent et le scannent. Réduisez tout risque d’erreur !

La RFID : l’étiquette intelligente grande-vitesse

La RFID est une technologie d’identification qui se présente sous la forme d’une petite étiquette contenant une micro-puce, enveloppée dans du plastique ou du papier afin d’assurer sa protection. La micro-puce stocke toutes les données qui lui sont attribuées (le poids, les dimensions et coûts de fabrication du produit en question) afin de répondre aux exigences de transparence. 

Il existe deux types de RFID aux propriétés et caractéristiques différentes, tous deux popularisés dans les années 2000. Les étiquettes “passives”, alimentées par un lecteur RFID, qui ne nécessitent pas de source d’énergie interne et ont une durée de vie extrêmement longue. Et les étiquettes “actives”, qui disposent d’une batterie interne située dans la micro-puce.

Là encore, aucune technologie n’est parfaite : chacune, y compris la RFID, a ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages de la solution RFID

Outre sa dimension esthétique, la RFID a tout pour plaire : un suivi spontané et immédiat, qui vous permet d’économiser un temps précieux !

Une gestion des stocks en temps réel

L’un des principaux atouts de la RFID et notamment des étiquettes actives est la mise à jour immédiate des déplacements et de l’évolution des produits. En effet, les étiquettes actives sont basées sur le principe du “lire-écrire”, contrairement aux QR Codes.

Cela signifie qu’à n’importe quel moment, le codage et contenu de l’étiquette active peuvent être modifiés à distance : tout se transforme !

En outre, la technologie de la RFID dispose d’une esthétique plus futuriste et moderne, que les clients apprécient et qui s’intègre bien plus facilement qu’un QR Code dans le design du produit. Grâce à un échange d’ondes électromagnétiques, plus la peine de penser à l’emplacement et à l’intégration du symbole RFID dans l’emballage primaire !

Un gain de temps et de distance de lecture des codes

D'un point de vue purement pragmatique, la RFID est beaucoup plus pratique que les QR Codes. C'est simple : vous pouvez scanner le code de tous vos produits en même temps et à distance. Que ce soit à travers une boîte ou derrière un mur, la RFID fonctionne ! Ainsi, lorsque vous faites votre inventaire, vous n’avez pas besoin de sortir tous vos shampoings de la boîte pour les compter : vous entrez dans une pièce et vous connaissez instantanément le nombre de bouteilles. Les étiquettes actives peuvent être scannées jusqu'à une distance de 1000 mètres !

Un autre avantage : la lecture des étiquettes est grandement facilitée. Que cette dernière fasse 30 cm ou moins de 1 mm, le résultat est le même : le scan est fait, rapidement et efficacement.

Pour finir, contrairement aux QR Codes, avec la RFID vous pouvez scanner une infinité de références en même temps : pas la peine de sortir vos soins capillaires pour scanner les codes barres un par un. Scannez sans limite !

De manière plus concrète, Decathlon utilise la technologie RFID en caisse pour scanner tout un chariot en fonction du poids et de la fréquence magnétique des produits, sans même que les clients n’aient besoin de sortir les articles.

Qui dit moins de travail manuel dit moins d’erreur, et plus de temps ! Sans oublier que la RFID vous offre un suivi parfait desstocks : vous pouvez savoir où se trouve chaque produit à l’instant T.

Les inconvénients de la puce électronique RFID

Comme tout n’est pas rose, la puce RFID comporte également son lot d’inconvénients : entre son prix d’investissement et sa faiblesse face à certains comportements extérieurs, la RFID n’est pas toujours la bonne solution.

L’investissement de départ dans l’étiquette électronique

En effet, il s’agit d’une technologie qui nécessite un assez gros investissement financier lors de son installation. La RFID ne peut pas fonctionner sans lecteurs RFID et bornes magnétiques, que ce soit pour des étiquettes actives ou passives. Et faire installer ces lecteurs peut parfois revenir cher.

De la même manière, le prix des étiquettes en elles-mêmes varie en fonction de vos besoins : plus la plage de lecture est élevée, plus le prix est conséquent. Pour vous donner un ordre d’idée, une étiquette passive pour un produit normal coûte entre 0,05 et 0,1 dollar US. Si vous disposez d’un grand stock, cela peut vite représenter un budget important !

Les puces RFID, sensibles aux facteurs extérieurs 

Reposant sur l’échange de radiofréquences, la RFID peut être fragilisée par certains facteurs extérieurs comme l’humidité, les liquides et les métaux aimantés. Cela signifie que si vous choisissez la RFID comme technique d’identification pour vos shampoings artisanaux, il est essentiel de vous assurer de la solidité de votre packaging.

En effet, si l’un des flacons de shampoings vient à couler sur d’autres flacons, cela risque fortement de faire dysfonctionner la micro-puce, très sensible aux liquides.

De la même manière, la RFID est à manier avec précaution : cette technologie de traçabilité peut être cible de piratages et de hacks pour obtenir les informations de vos produits. Assurez-vous d’agir en toute sécurité !

Bigblue Tips : Le badge RFID est une très bonne option si vous avez de gros volumes de commandes, et que vos données et compositions de produits ne sont pas sensibles. En effet, le temps qui n’est pas perdu à scanner les produits individuellement peut être savamment employé pour d’autres branches de votre activité. Le coût de l’investissement en technologies RFID peut alors valoir le coup. Tout dépend de vous et de votre e-commerce !

RFID VS QR Code : la numérisation de l’ère moderne du e-commerce

Le QR Code et la RFID sont deux technologies d’identification et de traçabilité, qui servent le même but mais ne répondent pas aux mêmes besoins et problématiques : tout dépend de la nature de l’entreprise.

Le QR Code est rapide à implémenter dans un e-commerce, et peu coûteux. Très pratique pour un e-commerce débutant ! En revanche, si vous disposez déjà d’un système de code barre, le ratio bénéfice/coût n’est peut-être pas assez élevé pour prendre l'initiative de changer tous vos produits. 

La RFID, quant à elle, est très efficace sur une grande quantité de produits. Cette technologie permet d’éviter les erreurs de stocks, et de commandes. Ceci dit, elle est également plus sensible à certains facteurs extérieurs, qui peuvent même la rendre inutilisable. Il s’agit de la solution d’avenir, mais qui reste difficilement abordable pour les petits e-commerces.

Entre QR Code et RFID, la solution parfaite n’existe pas. Mais vous pouvez vous orienter vers celle qui se rapproche le plus de vos besoins, et de ceux de votre entreprise. Sélectionnez l’option qui vous correspond !

Précédent
Comment choisir le prestataire logistique idéal pour votre e-commerceentreprise ?
Suivant
Comment concevoir la politique de retour parfaite ?
Julie Ribeiro
Spécialiste Marketing et rédactrice de contenu chez Bigblue.
Vous aimez notre contenu ?
Je vous remercie ! Votre soumission a été reçue !
Oups ! Quelque chose a mal tourné lors de la soumission du formulaire.