E-commerce textile : comment stocker efficacement vos vêtements et accessoires ?

Selon une étude de la Fevad, en 2019 la vente de textiles sur internet a connu une croissance de plus de 5,7% par rapport à l’année d’avant. De plus en plus de consommateurs effectuent leurs achats de vêtements et accessoires sur la toile, ce qui rend ce marché particulièrement attrayant pour les e-commerçants. En revanche, comme pour tout produit, le stockage de textiles est particulier, et peut s’avérer compliqué à cause du caractère sensible de certaines matières. Entre conservation, entrées et sorties du stock et méthode de stockage, de nombreux éléments sont à prendre en compte avant de choisir un entrepôt ou un logisticien avec lequel travailler. Des questionnements à ne pas prendre à la légère !

Par
Julie Ribeiro
Créé
7 août 2020
Modifié
11 août 2020

Le stockage efficace des produits textiles techniques

Alors que les ventes en magasin reculent 1 à 3 % dans le domaine du textile, c’est tout l’inverse en ce qui concerne la vente à distance. En effet, près de 40% des Français ont acheté des vêtements en ligne au cours du 1er trimestre 2019.

Les marques de e-commerce fashion, contrairement à d’autres secteurs, doivent gérer les saisonnalités de produits, les changements de tendances… Tout cela a un impact non négligeable sur le stockage des vêtements et accessoires. Focus sur cette problématique de la chaîne logistique fashion ! 

Le stockage de vêtements pour une boutique web : différent d’un commerce traditionnel ? 

Le fait d’entreposer des textiles implique de sélectionner la bonne méthode de stockage, en fonction des contraintes imposées par la nature du vêtement.

Les différentes techniques de stockage dans l'industrie de l'habillement

Comme pour tout produit, il existe différentes manières de stocker dans l'entrepôt, en fonction de la nature des accessoires et de leur catégorie. 

Le stockage des vêtements sensibles, dont la matière se froisse, implique souvent une suspension du produit. Que ce soit sur des racks spécifiques ou simplement des cintres, cette catégorie de prêt-à-porter nécessite une gestion particulière afin de ne pas abîmer les vêtements avant leur envoi. Par exemple si vous vendez une chemise de couleur bleu canard à col V, sa place sera probablement sur un cintre.

Au contraire, pour stocker les vêtements moins sensibles (qui peuvent donc être pliés, comme les t-shirts en coton), vous pouvez coupler la technique des vêtements suspendus à un stockage sur étagère. Il suffit de plier et aplatir les produits et de les classer en fonction de leur nature. Cette solution e-commerce de stockage permet un certain gain de place dans l’entrepôt, et de faire face à un nombre de commandes quotidiennes assez conséquent. Elle est fréquemment utilisée pour les vêtements qui ne sont pas fragiles, mais aussi pour les chaussures et les accessoires.

Dans tous les cas, l’utilisation de racks dynamiques permet de ranger et sélectionner vos produits de manière plus efficace.

Bigblue Tips : Au moment de choisir un logisticien ou un entrepôt avec lequel travailler, il est important de s’orienter vers une infrastructure adaptée au stockage textile. Assurez-vous de vous renseigner : l’entrepôt dispose-t-il d’une montée mécanisée des cintres, de structures pour le stockage suspendu ?

Les contraintes liées au secteur textile

En tant que e-commerçant dans le secteur de la mode, le choix de la méthode de stockage ne vous appartient pas toujours. La sélection d’un entrepôt ou d’un logisticien ne dépend donc pas uniquement de vous, mais aussi et surtout de la nature des produits.

Par exemple, de plus en plus de vêtements et d'accessoires de luxe sont vendus et achetés sur l'internet. Près de 57 % des clients du luxe préparent leurs commandes sur internet, ce qui entraîne une forte croissance sur le marché de la haute-couture. Le problème étant que les produits de luxe ne coûtent pas le même prix que les produits de milieu et bas de gammes. Les risques de vols sont donc beaucoup plus importants. Par exemple, si votre chemise bleu canard est composée de lin pur, il sera peut-être préférable de la stocker au milieu de l’entrepôt ou dans des lieux sécurisés. Chez Bigblue, nous prenons la conservation de vos produits à forte valeur ajoutée à coeur, en mettant des boxs sécurisés à votre disposition.

Au-delà des risques frauduleux liés au stockage, les vêtements ont d’autres particularités. Contrairement aux cosmétiques, ils doivent être triés par taille afin de garder une vision claire sur l’état de vos stocks. Si vous choisissez de travailler avec un entrepôt, il est impossible de se tromper : chaque taille est identifiée par un SKU (stock keeping unit, qui représente des produits ou catégories de produits). Par exemple, un SKU sert d’identification pour votre chemise bleu canard en taille 38. Plus simple pour préparer vos commandes, et suivre vos stocks en temps réel !

Bigblue Tips : Si vous gérez vous-même le stockage, il est préférable de créer  un SKU spécifique pour chaque couleur et taille, afin de faciliter l’identification du produit. Cela évite les erreurs lors de la préparation des commandes, et limite grandement les risques de retours ou échanges. De manière plus simple, vous pouvez vous débarrasser de cette responsabilité en déléguant le stockage à un logisticien. Les logisticiens, comme Bigblue, peuvent prendre en charge l’organisation et le stockage de vos produits. Comme ça, vous pouvez vous concentrer uniquement sur la vente et le marketing !

Les gestions de stocks, fondamentaux du commerce par internet

Au-delà du stockage pur et dur de vos produits, il faut également penser à la gestion des stocks. Cette dernière peut vite devenir compliquée dans le milieu de la mode, à cause de la variation des demandes et des saisons. Il est donc plus prudent de définir les seuils d'approvisionnement et les quantités à acquérir au fur et à mesure de l’évolution de votre activité.

Rester au goût du jour dans la branche textile 

En ce moment, la fast fashion fait fureur. Les grands détaillants comme Zara ou H&M mettent en moyenne 15 jours à créer un nouveau produit, appartenant à une nouvelle mode. Par conséquent, les modes et tendances évoluent très rapidement.

En tant que e-marchands, il est donc important d’effectuer une balance afin de ne pas produire des vêtements en trop grande quantité, au risque de vous retrouver avec un stock “mort” d’articles obsolètes sur les bras.

Bigblue Tips : En tant que e-commerçant dans le domaine de la fashion, il est donc important de prévoir et anticiper vos stocks et commandes, afin d’acquérir les bons produits dans les bonnes quantités. Vous avez alors le choix entre adopter une vision empirique (basée sur des données factuelles, chiffres de vente des produits qui plaisent le plus) ou une vision prévisionnelle (factuelle et prenant en compte les prévisions liées aux circonstances économiques et à l’évolution de la demande). À vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Éviter la rupture de stock pour votre e-business

En tant que boutique e-commerce qui gère elle-même son stock, vous pouvez vous retrouver confronté à une rupture de stock. Ce phénomène est lié à un écart de données entre le stock virtuel et physique, une estimation erronée des commandes, des pertes de produits…

Ainsi, si votre chemise bleu canard connaît un succès fou à l’approche de l’été et que vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour faire face, vous risquez de subir une rupture de stock. Et une rupture de stock en cas de forte de demande peut avoir de grandes répercussions sur vos ventes.

Vous ne pouvez pas contrôler la production de votre fournisseur, mais vous pouvez prévoir des stocks poumons pour pallier les aléas des ventes et des sorties de produits. Là encore, tout dépend du vêtement que vous souhaitez vendre, et de la réaction client !

Bigblue Tips : pour pallier les aléas des ventes et des sorties de produits. Là encore, tout dépend du vêtement que vous souhaitez vendre, et de la réaction client !

En agissant ainsi, vous vous préservez de devoir, chaque matin, sortir et étudier l’état des stocks. De nombreux logiciels existent, et certains déclenchent automatiquement une nouvelle commande dès qu’un seuil minimum est atteint : il s’agit de la méthode du point de commande.

Répartir les produits et stocks sur tous vos canaux de points de vente

Si vous gérez une marque omnicanale (alliant vente en magasin et plateforme e-commerce), la gestion du stock peut être optimisée. Par exemple, l’analyse des comportements de vos consommateurs permet de savoir si votre chemise col V de couleur bleu canard se vend davantage en magasin ou sur internet.

En étudiant ces statistiques, vous pouvez adapter vos achats et votre répartition des stocks en fonction des canaux de distribution les plus avantageux. 

Bigblue Tips : En tant que marque de e-commerce, analyser vos ventes et vos données internes est une porte ouverte vers une croissance économique et une expérience-client optimale. Et cette optimisation passe par le fait d’allouer plus efficacement le stock de vos produits dans vos boutiques ou entrepôts  

La gestion commerciale des retours 

Le stock des vêtements et accessoires ne se fait pas uniquement avant la préparation et l’envoi de commandes. En tant que e-commerçant, il est également important de penser aux retours et à leur gestion.  

Peu importe le motif du retour (taille, défaut…) il est essentiel de mettre en place tout un processus de gestion des retours. De la vérification de l’état du produit au renvoi des vêtements défectueux (recyclage, don) en passant par les retours au standard… Toute la politique de retour doit être étudiée !

Imaginons l’hypothèse dans laquelle l’un de vos clients achète la chemise bleu canard sur votre site de vente sur internet. Selon que ses coutures soient fragiles, ou que la taille ne corresponde pas, l’adresse de retour ne sera pas la même. Par souci de transparence et pour éviter une logistique inutile, il est important de communiquer sur votre politique de retour.

Vous pouvez passer par un logiciel (ERP ou WMS) qui gère en interne tous les retours et renvois de produits. Dans tous les cas, les retours et échanges doivent être facilités et rapides pour ne pas décevoir le client, et éviter de perdre un temps précieux. Il s’agit de la reverse logistic.

Bigblue Tips : Par éviter tout quiproquo, nous vous conseillons de mettre en place une charte très précise pour le processus de vérification des produits retournés. Assurez-vous de communiquer efficacement sur votre politique de retour, pour informer au mieux vos clients (sur les délais de retours et délais de remboursements, par exemple).

La reverse logistic est une étape cruciale de la chaîne logistique : certaines pratiques sont de loin préférables à d'autres, et peuvent faire la différence pour votre réputation. Penchez-vous sur la question !

Les ventes sur internet de matériaux textiles : le stockage des produits, pierre angulaire du commerce électronique 

Dans le secteur textile habillement, la digitalisation prend de plus en plus d’ampleur. Les consommateurs préfèrent maintenant commander leurs vêtements et accessoires sur internet, plutôt que de se rendre en magasin. 

En conséquence, les marques de e-commerces fashion se multiplient, et les exigences en matière de logistique, et notamment de stockage, se font de plus en plus pressantes.

Le stockage dans le secteur textile implique bien évidemment de sélectionner la bonne manière d’entreposer les produits lors de la préparation de commandes, en fonction de leur nature. Mais le stockage ne s’arrête pas là !

En tant que e-commerçant dans le secteur du prêt-à-porter, il est important d’étudier les meilleures techniques pour limiter les erreurs et accroître la visibilité du stock : racks dynamiques, création de SKU… Et il ne faut surtout pas négliger le stockage des produits retournés. De la gestion des invendus à la réparation ou répartition de produits défectueux dans les outlets, tout un panel d’options s’offre à vous.

Pensez l’ensemble de votre processus de stockage afin de favoriser la conservation de vos produits, et la satisfaction de vos clients !

Précédent
Comment choisir le prestataire logistique idéal pour votre e-commerceentreprise ?
Suivant
5 étapes clés pour passer à la logistique verte en France
Julie Ribeiro
Spécialiste Marketing et rédactrice de contenu chez Bigblue.
Vous aimez notre contenu ?
Je vous remercie ! Votre soumission a été reçue !
Oups ! Quelque chose a mal tourné lors de la soumission du formulaire.