Code-barre et SKU : les clés du succès de votre e-commerce !

Votre marque de e-commerce se développe de plus en plus, vous faites de plus en plus de commandes et prévoyez d'en externaliser la logistique ? C’est le bon moment de mettre au point un système d’identification ! Oui, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de vous poser la question : “est-ce vraiment utile que je génère différents code-barres ?”. “Ai-je vraiment besoin de créer des SKUs pour mes produits ?”. Et surtout : “Comment correctement les implémenter dans mon entreprise ?” Entre traçabilité, gestion des stocks, génération de codes et logistique, on vous dit tout sur la magie de ces séries de chiffres !

Par
Julie Ribeiro
Créé
8 octobre 2020
Modifié
9 octobre 2020

Le guide du code-barres et du SKU, pour un e-commerce à grande-vitesse !

SKU et code-barre e-commerce : kézako ?

Les SKUs et code-barres sont 2 moyens d’identification d’une large gamme de produits, qui permettent une traçabilité quasi parfaite (et nécessaire de nos jours) :

  • SKU: Stock Keeping Unit de son vrai nom se dit “skiou” en anglais. Le SKU est un moyen d’identification à l’échelle de votre entreprise
  • Code-barre: il est souvent utilisé dans le monde du retail et dans le e-commerce à grande échelle. Il sert à identifier un produit de sa sortie d’usine à son arrivée chez le client final

Mais quelles sont les spécificités et surtout l’utilité de ces 2 codes d’identification du e-commerce ?

Code-barre conçu par Steve Simpson

SKU et Code-barre : les outils d’identification du e-commerce

Entre les SKUs et les code-barres, le coeur des e-commerçants balance. Mais ces 2 techniques d’identification ne sont pas les mêmes et peuvent être combinées. 

Qu'est-ce qu'une UGS ?

Une UGS est une référence unique qui permet l'identification simple des produits grâce à une séquence de chiffres et de lettres structurée de la même manière. Cette référence est généralement utilisée en interne et sur différents outils de gestion des stocks.

Certains domaines comme la cosmétique gèrent leurs stocks grâce à des SKUs et des numéros de lots. Le SKU correspondra alors au produit lui-même (par exemple un vernis à ongles rouge), et numéro de lot (par exemple fabriqué le 25/09) permettra d’identifier le produit en cas de problème sur l’article.

Bigblue Tips: Attribuez vous-même un SKU 
Vous avez peut-être remarqué que votre fournisseur ou fabricant utilise aussi des numéros d’identification de produits : les CUP, ou Code universel des produits pour les intimes). Les réutiliser peut être assez tentant, mais nous vous conseillons d’attribuer votre propre SKU afin d’éviter les erreurs si un jour votre fournisseur vient à changer ce numéro. 

À quoi sert un code-barre en e-commerce ?

Chaque jour, plus de 6 milliards de code-barres sont scannés dans le monde... Depuis son entrée sur le marché en 1974, le code-barre est devenu un indispensable dans tous les magasins physiques pour identifier et suivre chaque produit. Mais du coup, pourquoi les utiliser en e-commerce ?

L'objectif premier des code-barres est la traçabilité des produits dans absolument tous les secteurs. Ce petit code strié nous permet d'identifier un produit en circulation, qu'il soit vendu ou acheté. Il suffit qu'il soit scanné pour que toutes les informations stockées soient libérées. Imaginons, par exemple, que vous vendiez du vernis à ongles rouge. Où que soit votre produit en France, votre vernis à ongles rouge sera reconnu et identifié !

Vous n’êtes toujours pas convaincu ?

Imaginons que les ventes de votre e-commerce de vernis à ongles explosent, vous n’allez pas pouvoir stocker, préparer et envoyer 200 commandes à la main et vous allez devoir externaliser votre logistique. Et, pour travailler avec un logisticien, il vous faut des code-barres ! 

Si vous décidez d'externaliser votre logistique, vous devrez trouver un moyen de garder un œil sur votre stock : l'utilisation de code-barres vous permettra de gérer le flux de marchandises à distance. Votre stock de marchandises est mis à jour en temps réel chaque fois qu'un produit est vendu ou retourné. Plus besoin de les compter à la main tous les matins !

Il y a plusieurs types de code-barres pour s'adapter à vos besoins, Par exemple, il est possible de gérer d'autres informations comme les lots de produits à l'aide d'un code-barre GS1 128. Dans ce cas-là, une suite de chiffres unique par lot est ajoutée à la fin du code-barre propre au produit (dans tous ces chiffres, vous y retrouverez la date d’expiration).

Code-barre GS1 128

Le code-barre est votre meilleur allié. Il assure la traçabilité de vos produits et réduit les erreurs de saisies humaines !


La création et gestion des code-barres et SKUs

Connaître l’utilité et les caractéristiques de chaque méthode d’identification, est la première étape. Nous allons maintenant vous guider sur l'implémentation au sein de votre e-commerce.

Comment créer des SKUs compatibles avec votre logistique ?

Le SKU vous permettra de suivre en interne vos produits : stock, livraison... Il est possible de générer un SKU e-commerce manuellement ou par des générateurs. Dans tous les cas, si vous choisissez de le faire vous-même, voici quelques conseils que vous pouvez prendre en compte :

Créer un SKU
Les chiffres et les lettres du SKU:

Lors de la création de votre UGS, vous pouvez choisir personnellement les chiffres et les lettres qui la composeront. Mais gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une référence qui doit être logique et simple à comprendre par les humains, en particulier les membres de votre équipe.

Il est préférable d'éviter les 0 et les 1, qui peuvent être confondus avec des O et des I. De la même manière, les caractères spéciaux (&, #, @, “...) peuvent être mal lus par les machines et rendre votre SKU inutilisable donc l'idéal est de n’utiliser que des caractères alphanumériques

Vous avez bien évidemment le droit d’utiliser des tirets pour diviser votre SKU en fonction des attributs. Comme avec le vernis rouge 46 : VRN-RGE-046, qui se lit par catégorie-couleur-taille. Mnémotechnique pour les humains et facile pour les systèmes informatiques !

Quelle longueur pour un SKU ?

Shopify conseille aux e-commerçants de ne pas dépasser 16 caractères, mais plutôt de rester entre 8 et 12. Et même entre 4 et 8 caractères si vous n’avez pas beaucoup de références. Chez Bigblue, on utilise une suite de 14 caractères séparés en 3 parties. 

Un SKU pour plusieurs produits, c’est possible ?

Si votre SKU commence à regrouper plusieurs articles, il perd toute son utilité au sein de votre entreprise. L’intérêt des SKUs est de gagner du temps ! Si vous regroupez les vernis rouges tous ensemble sans faire de différence entre les différentes teintes de rouge, faire l’état des stocks précisément peut s’avérer compliqué. Bonjour le cafouillage ! 

Par exemple, faire apparaître les collections dans les SKUs peut être intéressant. Repartons sur notre ami le vernis rouge : s’il appartient à la collection automne-hiver 2020, son SKU pourrait être VRN-RGE-046-AH20 afin de le différencier des autres.

Et automatiquement, c’est possible ?

Bien évidemment, vous n’êtes pas obligé(e) de tout faire à la main ! Il existe des générateurs de SKUs comme SKUGen pour les e-commerçants sur Shopify, ou Skugenerator pour les utilisateurs de Gorgias.  

L’utilisation est simplifiée au maximum : il vous suffit de renseigner les informations relatives à vos produits (taille, couleur, genre…), et le générateur vous sort un SKU prêt à l’emploi !

Comment générer un code EAN ?

Code-barre

Il est possible de générer un code-barre ou un code EAN de 2 manières différentes : de manière officielle reconnu sur toutes les marketplaces et magasin physiques ou de manière rapide et gratuite pour appréhender le processus.

La plateforme GS1

Il existe 3 grandes familles de code-barres. Le plus commun en Europe est le GS1 EAN 13 qui appartient à la grande famille des codes unidimensionnels ou linéaires et qui contient 13 chiffres.

En tant que marque de e-commerce, pour vous assurer que vos code-barres soient reconnus et unique à votre produit (critère primordial si vous voulez vendre sur des marketplaces par exemple) vous pouvez les générer sur le site officiel de GS1, l'organisation mondiale qui génère des code-barres pour de nombreux pays (France, Belgique, Etats-Unis...). 

Pour pouvoir générer des code-barres sur ce site, vous devez devenir adhérent. L’adhésion est assez simple et rapide, et se découpe en 2 étapes :

1. L'adhésion en elle-même: remplissez les informations demandées sur votre entreprise (KBis, Code Naf...), et payez la cotisation. Cette dernière est calculée en fonction de votre chiffre d'affaires et de votre domaine d'activité. Une fois cette cotisation payée, vous devrez payer une licence annuelle chaque année.

Grille tarifaire de la génération de code-barre par le GS1

2. Une fois que vous êtes membre de GS1 et que vous avez votre code d'entreprise, vous pouvez générer votre des code-barres vous-même! L'étape suivante est le référencement de vos produits, soit 1 par 1, soit au moyen d'un fichier .csv qui les regroupe tous. 

Enfin, vous n’avez plus qu’à apposer vos code-barres sur vos produits, soit en le faisant imprimer directement sur votre packaging, soit en l'ajoutant grâce à une étiquette collée ou accrochée à votre produit.

Une solution à moindre coûts ?

Si vous ne voulez pas vendre dans les supermarchés ou sur un marché (Amazon par exemple...), vous n'avez pas besoin de passer par le GS1 pour obtenir des code-barres. Il existe des générateurs de code-barres gratuits sur Internet. Mais en passant par cette solution, il n’y a aucune garantie que les code-barres obtenus ne soient pas déjà liés à un autre produit en France ou à l’étranger. 

Et si en plus de l’identification et la traçabilité, vous pouviez utiliser le code-barre comme un élément esthétique ? Et oui, un code-barre sur un article n’est pas forcément laid : il peut même être un plus pour votre packaging et vos emballages. Tout est une question de perspective. 

Code-barres conçus par Steve Simpson
Bigblue Tips: Stylisez vos code-barres ! Le designer Steve Simpson a trouvé de nombreux moyens d’intégrer le code EAN au produit, de manière élégante et graphique. L’idée n’est plus de le cacher, mais de l’assumer et de le dessiner !

 

Ceci dit, cette dimension graphique du code-barre ne fonctionne pas avec tous les produits. En l’occurrence, coudre un code-barre sur la jambe de votre pantalon bleu taille 46 n’est pas forcément l’idée du siècle… Ou alors est-ce une nouvelle mode, qui sait !

SKU et code-barre e-commerce : vous ne vous tromperez plus ! 

Dès le lancement d’une activité dans le e-commerce, il est recommandé de générer des SKUs pour tous les produits. Ce numéro unique vous permettra de vous faciliter une des 3500 tâches de votre journée en tant qu'e-commerçant. 

Une fois que votre activité se développe, les SKUs ne suffisent plus. Si, vous souhaitez vendre à un public plus large, comme en grande surface par exemple : le code-barre devient indispensable. Que ce soit pour les transporteurs, les fournisseurs, votre futur logisticien en charge de toute la procédure et coordination…

Ne pas travailler avec des code-barres peut devenir un obstacle au bon fonctionnement de votre activité. Alors, pour vous permettre de vous étendre autant que vous le méritez, et si vous passiez aux code-barres ? Maintenant, vous avez toutes les clés pour vous lancer !

Précédent
L'éco-emballage : Des solutions innovantes pour réduire votre impact sur l'environnement !
Suivant
4 conseils essentiels pour devenir le roi de la livraison internationale !
Julie Ribeiro
Spécialiste Marketing et rédactrice de contenu chez Bigblue.
Vous aimez notre contenu ?
Je vous remercie ! Votre soumission a été reçue !
Oups ! Quelque chose a mal tourné lors de la soumission du formulaire.